Lamine Cissokho

         Lamine Cissokho est un « griot » né en Casamance, au sud du Sénégal. Un griot est, en Afrique de l'Ouest, un membre d'une caste héréditaire dont la fonction est de garder une histoire orale et de divertir avec des histoires, des chants et de la musique. Lamine est le descendant d'une célèbre famille de griots dont les traditions remontent au 14ème siècle. Il a été initié à la kora enfant par son propre père, Sana Cissokho, l'un des grands noms de cette génération. Lalo Keba Drame, considéré comme le roi de la kora, était le grand-oncle et l'inspirateur de Lamine. Un compositeur et arrangeur.

 

           Au début de sa carrière, Lamine apprend et interprète des mélodies mandingues presque traditionnelles transmises de génération en génération. Il développe rapidement un goût prononcé pour la composition et l'arrangement. Il a jusqu'à présent composé et arrangé environ 200 chansons qui s'inspirent de la tradition mandingue mais sont revisitées par des touches de jazz, de musique orientale et d'accords folkloriques nordiques. Lamine cherche constamment à étendre les possibilités musicales de sa kora et à intégrer diverses influences dans sa création. Sa version « out of the box » de la kora le rend tout à fait unique. Entre 2011 et 2020, il enregistre 5 albums. Il a enregistré un nouvel album l'automne dernier avec le pianiste de jazz français Olivier Hutman.

 

FESTIVALS

Au cours des dernières années, Lamine a tourné dans de nombreux pays et joué dans plusieurs festivals. Voici quelques-uns d'entre eux:

 

En Suède : Urkult, Stockholm Jazz Festival, Oceanen, Fasching, Teater Lederman, Stallet, Planeta Festival, Nalen, Elverket, Stockholm Konserthus, Musikhuset Göteborg, Västmanlandsteater, Falun Folk Festival, Linköping Folkfestival, Tyrolen, Hyttdreva Festival, Umeå kulturnatt, Kista World Music , Stockholm Culture Night, Mossebacken, Kafé de Luxe, Kalmar Teatern...

 

En France : Africajarc, Marciac Jazz Festival, Convivencia, Bibliothèque Historique de Paris, Le Jam, Portail Coucou, Internationales de la Guitare Montpellier, Wassa’n’Africa...

 

En Espagne : Folk Poborina

 

En Allemagne : Maison de la culture Brême

 

En Autriche : Jazzit, Kasumama Africa Fest

 

En Norvège : Global Nights Oslo

 

En Lettonie : Folkklub Riga, Café Leningrad

 

Au Danemark : Copenhagen Jazz Festival, International Guitar Festival Copenhagen, International Guitar Festival Aarhus, Huset...

 

En Angleterre : Le Sage de Gate

 

En Ecosse : Projet Ha Orchestra, Edimburgh Harp Festival

 

Au Sénégal : Alliance française Saint Louis, Alliance franco-sénégalaise Ziguinchor, CCF Dakar, Just4you, Festival Rythmes et Formes du Monde, Africabok, Radisson, Bazoff, etc.

 

On peut aussi noter qu'il s'est fait un plaisir de jouer les premières parties d'Amadou et Mariam, Youssou N'Dour ,Coumba Gaolo och Bassekou Kouyaté.

 

        Réunir les genres musicaux, les inspirations et les traditions, grandir grâce aux rencontres et aux collaborations, c'est ce que Lamine aime par dessus tout. Lamine se produit en soliste et a trois duos avec lesquels il tourne. Le premier avec le maître indien du raga Manish Pingle, le second avec le célèbre pianiste de jazz français Olivier Hutman et le troisième avec Fanta Yayo, diva guinéenne.

 

        D'autre part et depuis 2019, Lamine a le grand honneur de collaborer avec le grand blues- et jazzman américain Eric Bibb. Il a notamment joué avec lui au Marciac Jazz Festival.

 

        Une autre grande collaboration a été avec le maître malien de la kora, Ballake Sissoko lors du Festival international de guitare d'Aarhus. Un musicien adoré Sa musique est comme un creuset de musiques africaines, orientales et jazz.

 

CRITIQUES

       La kora de Lamine est là tout le temps dans un flux mélodique et continu de tons qui sont joliment tissés avec les autres instruments en parfaite harmonie. Il est difficile de rester assis sur tous les rythmes de la musique, mais malgré cela, vous pouvez également en tirer une sensation méditative et calme. / Par Dahlerus

 

       Lamine a une énergie indomptable et contagieuse avec laquelle il charge ses compositions et ses performances scéniques. Il traite sa kora avec une finesse technique mais aussi avec une grande sensibilité et complaisance dans les rencontres avec les autres musiciens et chanteurs. » Thomas E., saxophoniste.

 

       Il appartient à l'élite parmi les joueurs de kora a été bien documenté lors du concert de ce soir où il a emmené son public dans le magnifique son de la Kora rempli d'improvisations virtuoses - musique du monde - par un interprète de classe mondiale. Svend Withfelt http://www.allaboutjazz.com Lamine peut raconter des histoires avec seulement sa kora comme outil

 

RECOMPENSES

 

2015 : Lamine a reçu le prix sénégalais « Prix Lalo Keba Drame »

 

2016 : Il est nommé artiste de l'année au concours suédois « Folk & Världsmusikgalan »

 

2020 : Il a reçu le prix de la culture suédoise « Gyllene Fjädern » du journal Barometern. La note était la suivante : « Avec une grande humilité, il fait vivre au public et aux autres musiciens que toutes les musiques peuvent se rencontrer. Il a une capacité à faire s'épanouir ses collègues musiciens et à trouver en eux des capacités et une joie de jouer qu'ils ne savaient pas qu'ils avaient »

lamine cisshoko photo.jpg