THE FAMILY TREE

       The Family Tree est un groupe de 12 musiciens dirigé par le chanteur et pianiste Anders "Hofstone" von Hofsten et le rappeur Patrik "Mac One" Larsson, et connu en Suède comme l'un des groupes soul les plus forts de tous les temps, libérant une puissance pure et un sillon contagieux. La musique est un savoureux cocktail de funk, soul, hip hop, jazz et acid jazz.

 

         Fondé à Malmö en 1994, le groupe était la continuation d'un projet solo que Patrik était en train de démarrer, appelé "Mac and the Guttersnipes". Issu du trio hiphop à succès Treble 'N Bass ("My Sweet Señorita", "Jam Jam Jam"), il voulait lancer un nouvel acte plus live influencé par des groupes tels que The Roots et Brand New Heavies. À cette époque, Anders étudiait la musique à Fridhems Folkhögskola à Svalöv et s'était déjà imposé comme l'un des chanteurs les plus intéressants de la scène soul locale, dirigeant le groupe de funk en tournée "Dr Fonkenstein".

 

          Après avoir travaillé avec Anders sur le single "Rain & Sunshine (Olah Olah Hey)" de Treble 'N Bass, Patrik lui demande de le rejoindre. Anders  accepte et amene ses musiciens préférés : le frère de la soul, Jonas von Hofsten à la batterie, le guitariste groovster, Jens Mattsson à la guitare et le génie du funk, Thobias Gabrielson à la basse.

 

          Le projet solo s'était transformé en un groupe - en fait une petite famille - et bientôt le nom a été modifié par celui-ci : The Family Tree.

 

          Les premiers enregistrements sont réalisés par Johan Bejerholm, partenaire de longue date de Patrik, dans ses World Studios. En live, les branches de l'arbre ont poussé encore plus, avec Johan Holmström aux claviers, Erik Wierup aux percussions, Johanna Wierup et Ingela Olson aux chœurs, et bien sûr "The Hunky Horns": Viktor Sand au saxophone, Patrick Björsjö au trombone et Niclas Arn à la trompette.

 

          En 1995, le groupe, s'est établi en tant qu'acteur live de renom, en jouant dans le sud de la Suède et du Danemark dans des salles de plus en plus grandes, se construisant un public solide. Les salles où ils se produisent sont  : KB à Malmö, Mejeriet à Lund, Nefertiti à Göteborg, Fasching à Stockholm et Jazz House et Park Café à Copenhague. Les festivals : Malmöfestivalen et Folkfesten in Malmö - en tête d'affiche après The Cardigans...

 

         L'écriture des chansons (toujours par Anders et Patrik) se développe et bientôt le groupe se retrouve avec un contrat d'enregistrement chez Lemon/Carlton Records. Par conséquent, à l'automne de la même année, l'enregistrement de leur premier album - produit par Anders - commence au Berno Studio, Malmö. Le premier single "Make Way for the Family", sort en décembre 1995, et devient un grand hymne pour le groupe, avec son groove dansant et ses paroles énergisantes. Le deuxième single "Together" suit en février 1996 : une perle pop p-funkish avec une basse moog, qui a été un succès sur la piste de danse et a également gagné beaucoup de diffusion, ainsi que la visibilité de la vidéo sur Z-TV et d'autres chaînes de télévision.

 

       Enfin, le 8 mars 1996, l'album "Rouse!" sort avec de bonnes critiques et place The Family Tree dans le jeu soul suédois une fois pour toutes, aux côtés de groupes comme Blacknuss, Stonefunkers et Newtone. Le groupe se produit dans d'importantes émissions à la télévision suédoise et a beaucoup de presse et de radio. La tournée qui suit au printemps se joue à guichets fermés dans les grands clubs et pendant l'été, ils continuent à enflammer les festivals de Suède et de Scandinavie visitant Malmöfestivalen, Storsjöyran et Vattenfestivalen pour n'en citer que quelques-uns. La tournée se poursuit jusqu'à l'hiver 1996/1997 - entre autres, ils organisent leur propre revue mensuelle Soul au légendaire club de jazz Fredmans à Malmö - aboutissant à une célébration funk du Nouvel An à guichets fermés au Kulturbolaget.

 

        En 1997, The Family Tree est censé avoir enregistré et sorti son deuxième album, mais les choses se passent différemment, comme ce qu'il se passe souvent dans la vie. Pas de rancune, pas même une véritable rupture, mais le groupe se dissout en atomes funk séparés.

 

        Anders "Hofstone" von Hofsten déménage à Stockholm pour poursuivre une carrière réussie en tant qu'artiste solo, chanteur et claviériste, enregistrant dans la bulle du groupe de garçons du légendaire Cherion Studio et s'entourant d'artistes comme Robyn, Jennifer Brown, Amanda Jenssen et Simone Moreno. Il sort deux albums solo : "Bottom of a Heart" (2005) sous le pseudonyme Hofstone, et "Cosmic Lullabies" (2016).

 

        Patrik "Mac One" Larsson a franchi la ligne et a rejoint l'autre côté de l'industrie de la musique, travaillant comme directeur musical, A&R et responsable de label chez Playground Music et dans sa propre entreprise. Il est un conférencier recherché et un expert lors de panels et de conférences sur l'industrie de la musique à travers le monde.

 

        Thobias Gabrielson est depuis longtemps l'un des bassistes les plus recherchés de Suède, ayant joué avec Kaah, Nils Landgren, Magnus Öström, DAMN ! pour n'en citer que quelques-uns, et il a aussi sa propre carrière d'artiste, avec l'album "Growth" (2011) comme bel exemple.

 

         Ingela Olson, Johan Holmström, Niclas Arn et Viktor Sand sont également des musiciens interprètes et des auteurs-compositeurs. Le reste des membres du groupe a continué à jouer et à se balancer, mais seulement légèrement en dehors des projecteurs du public.

 

Et maintenant ? Les fans inconditionnels ont eu raison de garder espoir. Place à la famille ! À la demande massive, "Rouse!" est réédité numériquement à l'automne 2019, pour la toute première fois. Et en janvier 2020, The Family Tree se réunit et donne deux concerts exclusifs. Qui connaît la suite ?

The Family Tree - Press pic 1.jpg